L'impact du streaming sur l'environnement

Les plateformes de streaming ont su s'imposer dans le monde entier, mais elles ne sont pas dans danger pour l'environnement.

L'impact du streaming sur l'environnement

Netflix, OCS, Primevideo et Youtube sont des exemples de plateformes de streaming vidéo générant un nombre de cliques faramineux : pour ne prendre que Youtube, plus de 43 000 vidéos sont visionnées sur le site par seconde, soit 1 460 milliards de vidéos par an.

Cette dĂ©matĂ©rialisation des donnĂ©es nous a permis de consommer des vidĂ©os en tout genre sans avoir recours aux DVD / CD ou Blu-ray, dont les matiĂšres premiĂšres sont polluantes. Selon une Ă©tude de l’UniversitĂ© de Glasgow publiĂ©e en avril 2019, 61 000 tonnes de plastique ont Ă©tĂ© produites dans l’industrie de la musique en l’an 2000 aux Etats-Unis, seulement pour la fabrication de CDs. Avec l’apparition du numĂ©rique, la quantitĂ© de plastique produite a progressivement Ă©tĂ© rĂ©duite, pour atteindre seulement 8 000 tonnes en 2016. Une aubaine pour l’environnement !

Cependant, ces services de streaming, devenus si imposants et si prĂ©sents dans nos vies quotidiennes, sont-ils rĂ©ellement ‘’propres’’ ? Cela semble presque trop beau pour ĂȘtre vrai, au vu de la consommation de donnĂ©es de ces sites : en 2018, Pornhub aurait consommĂ© autant de bande passante que tout internet en 2002.

Comment les plateformes de streaming fonctionnent-elles ?

Pour le consommateur, ces plateformes ne demandent qu’un support physique de type ordinateur, tablette, tĂ©lĂ©phone, et une connexion internet pour avoir accĂšs Ă  une source gigantesque de vidĂ©os et musiques en tout genre. En revanche, beaucoup plus de ressources sont nĂ©cessaires pour faire fonctionner de tels sites. traiter autant de donnĂ©es vidĂ©o nĂ©cessite un nombre considĂ©rable d’infrastructures de stockage informatique et d’équipements rĂ©seaux (switches, connectique, cĂąblage, serveurs, pare feux, routeurs
). Certains risques techniques doivent aussi ĂȘtre pris en compte : les ordinateurs peuvent surchauffer, et des systĂšmes de refroidissement sont indispensables pour Ă©viter les pannes.

Les conséquences environnementales

Au vu de la consommation Ă©nergĂ©tique de ces infrastructures, il est donc Ă©vident que le streaming illimitĂ© n’est pas sans consĂ©quences sur l’environnement.

Selon un rapport de The Shift Project, les vidĂ©os en ligne reprĂ©senteraient prĂšs de 1% des Ă©missions de gaz Ă  effet de serre Ă  l’échelle mondiale. Le coĂ»t environnemental est donc trĂšs Ă©levĂ© : passer une demi-heure sur Netflix engendrerait des Ă©missions Ă©quivalentes Ă  1,6 Kg de CO2. Cela peut s’expliquer par la quantitĂ© de donnĂ©es traitĂ©es : 10 heures de vidĂ©os en haute dĂ©finition peuvent contenir plus de donnĂ©es que l’intĂ©gralitĂ© des articles WikipĂ©dia en anglais, au format texte. Beaucoup de ressources Ă©nergĂ©tiques sont consommĂ©es afin de pouvoir transfĂ©rer ces vidĂ©os entre diffĂ©rents terminaux.

Malheureusement la tendance ne va pas en diminuant. Le nombre d’utilisateurs croĂźt de plus en plus en plus, et la qualitĂ© du contenu proposĂ© ne cesse de s’amĂ©liorer (1080p 60fps, 4K, 8K 
). Seulement, si la demande est exponentielle, la pollution qui en rĂ©sulte l’est aussi.

MalgrĂ© le manque de solutions concrĂštes pour palier ce problĂšme, des initiatives commencent Ă  Ă©merger. Par exemple, le think tank The Shift Project a dĂ©veloppĂ© une extension, Carbonalyser, qui calcule la consommation Ă©lectrique et les Ă©missions de gaz Ă  effet de serre produites par notre navigation sur Internet. Cette extension, que nous vous recommandons d’installer, est disponible sur mobile et est simple d’utilisation. AprĂšs avoir lancĂ© l’analyse avec le bouton dĂ©diĂ©, il suffit de naviguer sur internet normalement. À tout moment, il est possible de visualiser les rĂ©sultats en temps rĂ©el en cliquant sur l’icĂŽne de l’add-on, dans le navigateur. Lorsque toutes les fenĂȘtres du navigateur sont fermĂ©es, les compteurs sont remis Ă  zĂ©ro.

Exemple de rapport avec l’extension Carbonalyser
Exemple de rapport avec l’extension Carbonalyser

Avec une consommation exponentielle de la part des internautes, l’impact environnemental des plateformes de streaming s’accroĂźt rapidement. Il est de notre responsabilitĂ© Ă  tous de prendre conscience des nuisances que cela peut engendrer.

Pour aller plus loin, n’hĂ©sitez pas Ă  consulter le rĂ©sumĂ© du rapport de The Shift Project.